Au pied de la Porte des Ténèbres

Aller en bas

Au pied de la Porte des Ténèbres

Message par Darnat Sombrecoeur le Lun 17 Nov - 19:17

Les réunions s’étaient multipliées, tout du long de la hiérarchie. Au sommet, entre Khadgar et les généraux les plus prestigieux de l’Alliance comme de la Horde, à son centre, les commandants luttant sur les mêmes flancs, les officiers chargés de tenir au courant les groupes paramilitaires et de volontaires ou même simplement, plus bas, des sous-officiers tâchant d’organiser leurs hommes pour la guerre à venir. Les messagers avaient rarement été si nombreux en si peu de temps. Et finalement, à l’aube du dernier jour, cela débuta.

Dans toutes les Terres foudroyées, les groupes isolés et régiments en faction sortirent de leurs campements pour frapper comme ils le pouvaient les garnisons de la Horde de Fer. De l’escouade du SI:7 s’attaquant à des réserves de poudre à l’unité d’Infanterie assiégeant un bastion. Tout cela, dans le seul but de les distraire. De les tenir très loin de la Porte. Ne serait-ce qu’une journée.

Pendant ce temps, Khadgar, Maraad, Thrall et Liadrin menèrent la très grande majorité des forces de l’Alliance comme de la Horde réunies sur la plage en direction du portail noir. Ils opérèrent une percée historique, fonçant tout droit en détruisant campements, tourelles d’observations et positions d’artillerie ; laissant aux tirailleurs sur les flancs le loisir d’abattre les messagers et les fuyards. Rapidement, tandis qu’ils atteignaient les alentours du cratère par l’est - en même temps que d’autres groupes bien moins bien fournis depuis le nord et l’ouest - l’arrière-garde formée de quelques groupes de militaires et de volontaires quittaient la tête-de-pont pour fournir la ligne de bataille en chair fraîche.

L’armée et son arrière-garde finirent par ne plus faire qu’un sur le champ de bataille, et celle-ci était terrible. Des centaines et des centaines de combattants s’affrontaient sur le sol en pente de roche rouge, emplissant l’air du son des épées s’entrechoquant, du bruit humide de la chair perforée et des cris - tant de guerre, que des blessés. Au-dessus des hommes d’armes, les canons de chaque camp semblaient défier ceux de l’autre d’hurler plus fort encore, de cracher plus de feu et d’acier, soutenus dans leur tâche par des pléthores de détonations de fusils, de mortiers. Par les vibrations des cordes d’arcs comme d’arbalètes relâchées auxquelles s’ajoutaient parfois ceux plus légers des combats aériens opposant quelques rylaks à des gyrocoptères de Khaz Modan prenait parfois le temps d’utiliser leurs armes de mort sur ceux de la terre ferme. Un bouquant, certes, à faire regretter de ne point être sourd.

Mais les armées d’Azeroth gagnaient du terrain. Et si les marchefers étaient nombreux dans les terres foudroyées, concentrés ici ils se battaient à un contre deux. Lentement, mais sûrement, au fil d’heures qui virent plus de mort qu’il ne devrait être permit ; la Horde de Fer recula, et recula, jusqu’à ce que la totalité du cratère soit à l’Alliance, ou à la Horde, depuis le début parfaitement séparés en de larges blocs rouges et bleus.

Alors, Khadgar et les héros d’Azeroth, déjà dans le centre de la crevasse, combattaient encore des grunts de fer venus d’au-delà la Porte des Ténèbres. Ils bataillèrent hardiment, jusqu’à ce qu’ils parviennent à les repousser de l’autre côté du portail derrière laquelle ils les suivirent. Alors que tout semblait gagné du côté des Terres foudroyées, les canons tonnèrent à nouveau tandis que des tambours ajoutèrent leur voix à la cacophonie. Au loin, le reste des marchefers toujours dans la région lançait une contre-attaque massive pour reprendre la porte. Ils chargèrent, mais les troupes blessées et affaiblies de l’Alliance et de la Horde tinrent bon, jusqu’à ce que se referme la porte derrière laquelle était passé les plus téméraires guerriers du monde.

À la suite de quoi, la totalité des troupes d’Azeroth tâchèrent, comme ils le pouvaient, de percer les lignes de la Horde de fer, pour, chacun à sa manière, rejoindre les différents camps de l’Alliance et de la Horde des environs. Depuis lors, aucune nouvelle de Khadgar et de ses héros, et des orcs toujours et encore présents. La suite, quant à elle, reste à vivre.
avatar
Darnat Sombrecoeur
Commandant

Messages : 247
Date d'inscription : 26/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum